Tussilago farfara

Nederlands : Klein Hoefblad
English : Coltsfoot
Noms vernaculaires : Pas d’âne, Herbe de St Quirin, Pied de cheval, Pas-de-baudet, Taconnet, Plisson, Filius ante patrem.


Description

Le tussilage est une plante vivace de 10 à 30 cm, géophyte dont la souche est composée de rhizomes très courts. La floraison apparait de février à avril, avant la feuillaison. Pollinisée par les insectes, elle est ensuite dispersée par le vent. Le tussilage est une espèce pionnière.

Les fleurs, capitules jaunes solitaires de 12–15 mm de diamètre, sont dressées sur des hampes aux écailles pourprées, demi-embrassantes et couvertes de poils cotonneux. Les hampes se penchent après la floraison.

Les feuilles sont toutes basales, pétiolées et polygonales, montrant un feutrage blanc à la face inférieure et un vert clair sur la face supérieure. Ces feuilles peuvent atteindre 20 cm de diamètre. Elles apparaissent après la floraison, et feuilles et fleurs ne sont pas présentes en même temps.

Les fruits sont des akènes munis d'une aigrette à la manière des astéracées.

Répartition et habitat

Le tussilage est eurasiatique, très commune dans l'Écozone paléarctique. Il aurait été importé dans les Amériques par les colons européen en tant que plante médicinale. Il a dans ces contrées un comportement invasif5. En France, le tussilage est assez commun mais manque çà et là (essentiellement en zone acide). Il se déploie jusqu'à 3 000 m, soit de l'étage montagnard à subalpin.

Le tussilage est une espèce héliophile et pionnière, sociale (souvent trouvée en groupes) et dans un premier temps éliminatrice de la concurrence, mais moins que le pétasite qui peut former 100 % de la couverture végétale sur les bords de fossés où il s'est implanté. Le tussilage apprécie les sols pauvres en humus, riches en bases dont le pH est basique à très légèrement acide. Il apprécie les sols constitués de limons ou d'argile, assez frais voire avec des ruissellements3. Il manque çà et là sur les sols siliceux ou très acides1. Le tussilage résiste aux embruns.

 

Références